> Inscription

Le Lycée Charles de Gaulle vous invite à effectuer votre candidature sur la plateforme Parcoursup.


La spécialité

La Scénographie est un champ du graphisme depuis très longtemps, notamment dans le domaine culturel, et en symbiose avec les éléments de Signalétique. Ces éléments sont définis par trois fonctions principales : identifier, orienter, et informer.

La scénographie d’exposition, culturelles et institutionnelles, permet de créer une narration afin d’impliquer l’usager, le spectateur en proposant un parcours spécifique. En effet, elle gère le déplacement
des usagers par un certain nombre de repères visuels fixes ou animés (images et/ou typographies).

Avant-projet sommaire de la refonte du Lycée Charles de Gaulle, 2021
Projet de fin d’étude de Scénographie d’exposition “L’endométriose”, 2022

Les compétences spécifiques en typographie, image fixe, animée, découpe laser, découpe vinyl, mapping video (animation visuelle projetée sur des structures en relief), modélisation 3D, sont progressivement acquises, en privilégiant l’exploration et la mixité de ces moyens.
La formation s’articule autour de la dynamique de projet de Design qui implique des processus d’analyse, de conceptualisation et de recherche, dont les Ateliers de Création sont le point de convergence. Cette dynamique s’appuie sur le développement d’une distance critique, le travail en équipe et l’engagement personnel de l’étudiant·e.

Les projets portent sur des produits et supports imprimés et/ou numériques : objets de signalétique qui peuvent prendre une forme lumineuse, et/ou connectée, scènarisée, selon différents espaces muséales, institutionnels, urbains et/ou paysagers…

Cette pratique spatiale du graphisme implique également des interactions avec les milieux du spectacle, tous les espaces publiques qui nous questionnent aujourd’hui sur le partage d’informations, sur le rapport à l’autre, sur notre manière d’habiter l’espace.

La formation

Ce parcours forme des designers graphiquesconscients de la 3e dimension et de la place de l’usager. En effet, nos espaces de vie se décloisonnent, notre environnement immédiat devient un lieu d’interactions multiples, d’informations et de transmission… un espace partagé qui requestionne les notions d’orientation, de parcours et du vivre ensemble.

Le contenu de cette formation permet l’acquisition de compétences méthodologiques, techniques, théoriques, stratégiques et pratiques et porte son exigence sur la créativité, la culture, le sens critique, le travail en équipe et la maîtrise des langages graphiques et plastiques.

Durant son cursus, l’étudiant·e sera par ailleurs amené·e à rencontrer des professionnels, qui, par le biais de stages, de conférences et de workshops,
partageront leurs expériences tout en les accompagnant dans une approche professionnelle.

Des pratiques complémentaires enrichiront également leur parcours (sérigraphie, gravure, reliure, photographie argentique
et numérique, vidéo…).

Photographie argentique, expérimentations autour du mot “refléter”, 2022

Cette formation s’inscrit dans un lycée labellisé des métiers du design graphique et de la transformation du bois, enrichie d’une filière d’Arts Appliqués allant du Bac STD2A au DSAA et d’un plateau technique professionnel.


Le cursus

Il se développe sur six semestres de la façon suivante :

  • Les deux premiers semestres permettent une acquisition des outils fondamentaux conceptuels, artistiques et techniques.
  • Lors des troisième et quatrième semestres, l’étudiant est dans une optique d’approfondissement des spécialités. Il élabore des problématiques, développe des hypothèses de réponses diversifiées et concrètes, et expérimente ainsi les différentes étapes de la démarche de projet, de façon individuelle ou en équipe. Un stage d’une durée minimum de 3 mois a lieu à la fin de cette 2ème année.
  • Les cinquième et sixième semestre sont ceux du perfectionnement des spécialités du parcours.

L’évaluation des compétences a lieu tout au long du processus d’apprentissage. Les unités d’enseignement sont évaluées par contrôle continu visant des compétences structurées.
En troisième année, le mémoire et le projet sont évalués lors d’une soutenance finale devant un jury.

Les poursuites d’études

Le grade LICENCE que confère le diplôme permet l’accès aux diplômes
de niveau 1 :

  • Master design à l’université ou à l’école normale supérieure (ENS) Paris-Saclay;
  • ‘ Diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) des lycées et écoles supérieures d’arts appliqués (ESAA Boulle, ESAA, Duperré, ESAIG Estienne, ENSAAMA, ESAAT Roubaix);
  • ‘ Diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) des écoles d’art et de design (ESAD);
  • ‘ Master des métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) des instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation (INSPÉ);
  • ‘ Un diplôme de l’école nationale supérieure de création industrielle (ENSCI), de l’école nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD) ou de l’Institut national du patrimoine (INP);
  • ‘ Master et DU (diplôme universitaire) en France et à l’étranger.

Les débouchés

Le titulaire du DNMADE graphisme, spécialité Signalétiques et Scénographies pourra exercer son activité professionnelle en tant que designer graphique, artisan ou technicien indépendant, salarié d’une entreprise, au sein de différentes structures professionnelles :

  • Agence de design indépendante,
  • Service de design intégré à une entreprise, une institution ou une collectivité territoriale,
  • Entreprise de production artisanale indépendante,
  • Service de production artisanale ou industrielle, d’une entreprise ou d’une collectivité.

Il permet l’accès à différents secteurs professionnels :

  • Direction artistique,
  • Conception production de biens et services,
  • Fabrication et restauration relevant
    des métiers d’art,
  • Enseignement recherche.

Les attendus

  • Disposer d’un bon niveau de culture générale et d’une ouverture à la culture des arts, des sciences et des techniques.
  • Faire preuve de sensibilité aux questions sociales, environnementales et à l’innovation.
  • Témoigner d’un intérêt pour la création appliquée dans ses différents aspects artistiques, technologiques, sociétaux et environnementaux.
  • Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression orale, écrite et/ou graphique pour argumenter et communiquer ses idées.
  • Faire preuve de facultés d’adaptation et d’organisation.
  • Pouvoir travailler de façon autonome et en équipe.
  • Être intéressé par les outils graphiques et numériques et leurs usages.
  • Témoigner d’un sens du partage et du travail collaboratif.
  • Faire preuve de motivation, de curiosité, d’ouverture et de qualités d’écoute, de questionnements et d’esprit critique.
Prototype d’une table d’orientation pour localiser un point triple, 2021

# Escape Game – thématique sur les stéréotypes de genre, 2022

L’Escape Game est un concept de divertissement amusant et novateur accessible à tout le monde. Les participants sont enfermés à l’intérieur d’une salle à thème et doivent tenter de sortir en moins de 60 minutes, ici en moins de 30 minutes. Il s’agit de développer un outil de sensibilisation aux stéréotypes de genre, pour mieux les déconstruire, par une approche ludique, multisensorielle et en équipe.

Plusieurs formations ont été sollicitées, élèves et étudiant.e.s : les BTS SCBH pour la structure en bois, BTS DRB pour le mobilier en palette, la classe de CAP Électricité de l’établissement Decomble, les lycéens pour les tester et co-construire les énigmes, les DN MADe SISCÉ pour la narration, a scénographie et la communication de l’Escape Game dans le Lycée.

Le scénario a été construit pendant les interventions du Centre Simone de Beauvoir avec Laëtitia Puertas, et de l’association Dans le Genre Égales avec jean-Michel Taliercio. Ce projet a été accompagné dans sa mise en oeuvre par le professionnel Kévin Fauvre, responsable de projet chez ART’M Créateurs associés et la scénographe Ling Wang.



# Présentation des 3 parcours de DN MADe